Bordeaux

 BGMIC   Equipe Biothérapies

Approches thérapeutiques dans l’adénocarcinome pancréatique

Une grande complexité et variabilité moléculaire de l’adénocarcinome pancréatique ont été démontrées par des analyses à grande échelle de la diversité génomique et transcriptomique des tumeurs pancréatiques. Toutes les thérapies actuelles ne montrent que des résultats limités dans la prise en charge du cancer du pancréas et les thérapies ciblées sont en échec, probablement à cause de la variabilité moléculaire. Notre équipe s’attache à rechercher des moyens de sensibiliser les tumeurs pancréatiques aux traitements conventionnels disponibles et à trouver les causes de leur résistance aux traitements. Nous avons d’abord testé l’hypothèse que des composés bioactifs de l’alimentation pourraient induire un fort stress oxydant dans les cellules tumorales, rendant leur élimination plus importante, surtout en association avec une chimiothérapie. Nous évaluons actuellement l’impact de ces associations de composés bioactifs avec la radiothérapie. En parallèle, nous recherchons de nouvelles cibles de résistance par une analyse fonctionnelle à grande échelle utilisant la méthode d’édition du génome CRISPR/CAS9. Un rapprochement entre notre unité INSERM et les cliniciens du CHU de Bordeaux impliqués dans la prise en charge du cancer du pancréas a suscité la mise en place d’un projet translationnel visant à évaluer la possibilité d’utiliser des méthodes diagnostiques et de suivi du cancer du pancréas par biopsie liquide (Programme PANC-CTC). Ce travail associé à notre expertise de la culture des cellules souches pluripotentes induites nous permet d’évaluer l’impact de vésicules extracellulaires d’origine tumorale sur le devenir des cellules souches pluripotentes humaines saines. Enfin, nous collaborons avec la plateforme ONCOPROT de Bordeaux pour trouver des marqueurs pronostiques de la mortalité précoce post-chirurgie des patients atteints de PDAC résécable.

Constitution de l’équipe « pancréas » au sein de l'équipe 1 «Biothérapies» de l'Inserm1035. Les membres appartiennent également à l'association GRAPA (Groupe de Recherches sur l'Adénocarcinome Pancréatique en Aquitaine).:

Dr Sandrine Dabernat (biologiste)

Pr. Laurence Chiche (chirurgien)

Dr Etienne Buscail (CCA)

Pr. Christophe Laurent (chirurgien)

Dr. Véronique Vendrely (radiothérapeute)

Pr. Moreau-Gaudry (biologiste)

Dr. Aurélie Bedel (biologiste)

Isabelle Moranvillier (Technicienne)

Isabelle Lamrissi (assistant ingénieur)

Acteurs impliqués CHU de Bordeaux

            Dr. Marion Marty et Dr Geneviève Belleannée, Service d’anatomopathologie

            Pr Jean-Philippe Merlio et Dr. Charline Caumont, Service de Biologie des tumeurs

 

ADK35.jpg